Sélectionner une page

Préparer son voyage au Sri Lanka

Avant de vous envoler pour celle belle île de l’Océan Indien, voici mes conseils pour bien anticiper votre voyage :
à quelle saison s’y rendre, quels papiers préparer, comment obtenir un visa touristique ou encore que
mettre dans sa valise… ?

Diane

A quelle période y aller ?

On considère que la carte météo de l’île est séparée en deux selon un axe nord-est/sud-ouest : c’est-à-dire que quand la mousson s’abat sur la première zone, la seconde est au sec et inversement. En règle générale, préférez la moitié nord-est de mai à septembre et la moitié sud-ouest de décembre à mars. Si vous voulez profiter de l’ensemble du pays, planifiez votre voyage entre janvier et mars.
Relativisons néanmoins la mousson : une averse tropicale ne dure pas des journées entières donc vous pouvez quand même planifier des activités.
Les températures moyennes sont comprises entre 25 et 30° (et baissent en altitude) pour atteindre jusqu’à 35° entre mars et juin. Vous pourrez vous baigner dans une eau à 27° toute l’année !

Paiements et devise

La plupart des établissements de tourisme (hôtels et restaurants) de catégorie supérieure acceptent les cartes de crédit internationales mais il est plus prudent d’anticiper ses paiements.

Sur place, vous trouverez des agents de change à Colombo et des distributeurs automatiques de billets, encore plus fiables pour vos retraits, dans toutes les villes. Consultez au préalable les tarifs de votre banque concernant les retraits à l’étranger pour éviter les mauvaises surprises en terme de frais.

La monnaie locale est la roupie. Regardez le cours avant votre départ pour prémunir contre d’éventuelle -bien que rares- escroqueries.

Au Sri Lanka, sachez qu’il est de bon ton d’accorder l’équivalent de 10% de la note en pourboire.

Avant de repartir, il est conseillé de changer vos dernières roupies à l’aéroport car tous les pays ne permettent pas le change de devises sri lankaises.

Bien anticiper ses billets d'avion

Tous les grands aéroports internationaux proposent des vols vers le Sri Lanka, notamment via les compagnies SriLankan Airlines, Emirates et Qatar Airways.

Bandaranaike est l’unique aéroport de l’île, situé à 30 km au nord de Colombo.

Je vous recommande de réserver vos billets plusieurs mois à l’avance pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Côté santé...

Même si ce n’est pas indispensable, pensez à demander et emmener votre carte de sécurité sociale européenne. Vérifiez également que vous disposez d’une assurance couvrant votre rapatriement en cas d’hospitalisation (via votre carte bancaire par exemple).

Les maladies du Sri Lanka sont essentiellement transmises par les moustiques :

  • La dengue, dont les symptômes s’apparentent à ceux d’une grippe et qui ne nécessite pas de traitement spécifique.
  • Le paludisme (ou malaria), qui survient généralement un mois après exposition. Il entraîne maux de tête, fièvres, troubles digestifs et nécessite un traitement adapté. Notons qu’aucun cas dans la population autochtone n’y a été recensé ses trois dernières années.

Il convient donc de se protéger des piqûres qui surviennent surtout à la tombée du jour en portant des vêtements couvrants et en appliquant des produits répulsifs.

Évitez de boire de l’eau autrement qu’en bouteille, en allant jusqu’à vous assurer que cette dernière soit ouverte devant vous. Si vous ne pouvez pas faire autrement, faites bouillir l’eau avant de la consommer ou prévoyez des pastilles purifiantes.

Les papiers à emporter

Pour des séjours de moins de 90 jours, vous devez obtenir un visa touristique. Je vous conseille de le commander avant votre départ afin qu’il vous coûte un peu moins cher (+/- 30€) et surtout d’éviter la file d’attente à l’aéroport. Normalement, vous obtenez le sésame en quelques minutes. Voici le lien vers le site de demande de visa : http://www.eta.gov.lk/slvisa/

Votre passeport sera évidemment indispensable. Ayez-le toujours sur vous une fois sur place. Les autorités recommandent par mesure de sécurité une date de validité de six mois supérieure à votre date d’arrivée au Sri Lanka. Soyez également en mesure de présenter votre billet d’avion retour et de justifier de ressources suffisantes pour la durée de votre séjour.

Dans la valise

La visite d’un temple bouddhiste s’effectue pieds nus (vous pouvez laisser vos chaussures à l’entrée ou les glisser dans votre sac), épaules et genoux couverts et si possible vêtu(e) de blanc. Prévoyez donc des t-shirts à manche courtes et des pantalons légers. Pour les femmes, un foulard peut s’avérer bien pratique pour vous couvrir. Et n’oubliez pas des vêtements longs pour affronter les moustiques en fin de journée.

Les normes électriques n’étant pas les mêmes, prévoyez un adaptateur sri lankais ou commonwealth pour pouvoir brancher vos appareils.

Enfin, pour affronter une éventuelle tourista, une petite trousse à pharmacie contenant des anti-diarrhéiques et sachets de réhydratation (dans leur boîte d’origine pour éviter les problèmes en douane) peut s’avérer utile.

Photo by Brandless on Unsplash